Rodriguez

Rodriguez, alias Sixto Diaz Rodriquez, est né à Détroit. Artiste de folk music, il sortit 2 albums aux Etats-Unis qui se sont soldés par des échecs commerciaux.

La maison de disque « remercia » Sixto, ce qui marqua la fin de sa carrière. Fin de l’histoire… enfin pas totalement !

En effet, son deuxième album "Cold fact" (sorti en 1969) s’est révélé être un succès en Afrique du sud où il aurait été importé et piraté amplement. Là-bas, Sixto est extrêmement célèbre, ses paroles inspirant les protagonistes du mouvement de lutte contre l’apartheid. Les copies de Cold fact se distribuent par milliers et le disque devînt disque d’or. Rodriguez fût même élevé au rang de légende lorsque les rumeurs racontent qu’il se serait suicidé sur scène…

Mais au-delà de cet immense succès, ce qui fait la particularité de Sixto Rodriguez est que tout cela s’est fait à son insu, sans que ce dernier soit au courant. Pour preuve, après les échecs commerciaux de ses 2 albums, il retourna travailler à Détroit, comme ouvrier sur les chantiers où il essaie difficilement de boucler ses fins de mois. Il ne toucha aucuns royalties sur ces ventes « insoupçonnées ».

C’est grâce à la curiosité et l’acharnement d’un disquaire du Cap (en Afrique du Sud) que ce succès lui fût enfin révélé. En effet, Stephen Segerman a toujours eu comme pseudo « Sugar man » (petit nom donné par ses parents, en référence à un des morceaux de Sixto) et voulu en savoir plus sur l’origine de ce surnom et sur le mystère qui entoure la mort de Sixto Rodriguez. Il créa donc un site Internet sur lequel il demande à toute personne ayant des informations sur ce mystérieux « Rodriguez » de le contacter… Je vous laisserai regarder le film « Searching for sugar man » qui raconte cette épopée et apprécier, par vous-même, son dénouement inespéré !


Albums : Cold fact (1970), Coming from reality (1971), Live fact (1998), Searching for sugar man B.O (2012)
Site internet : http://www.rodriguez-music.com/
Site du film "Searching for sugar man" : http://www.sonyclassics.com/searchingforsugarman/site/

Autres vidéos disponibles : Sugar man, Bonus track, I wonder

Comments:0

Laisser un commentaire