Lou Reed

En 1992, Lou Reed est fait chevalier des Arts et des Lettres par Jack Lang (Ministre de la culture de l’époque). Il fit également quelques apparitions au cinéma et on retrouve le morceau « Perfect Day » sur la bande originale des films « Trainspotting »

27 octobre 2013, l’ange noir du rock est mort… Lou Reed, auteur, compositeur et interprète, laissera son empreinte.
Revenons, en quelques lignes, sur le parcours de cette légende du rock.

Né à Brooklyn en 1942, Lou Reed débute sa carrière avec le groupe The Velvet Underground en tant que guitariste
et chanteur mais c’est véritablement en solo qu’il se révèlera, avec des titres comme « Walk On The Wild Side » ou « Perfect Day ».
Un personnage « sombre » et « tourmenté » dit-on… Rappelons qu’il suivît un traitement par électro choques à l’âge de 17 ans,
afin de "soigner" sa tendance à l’homosexualité. Cette expérience traumatisante s’exprimera dans sa musique et ses textes
(notamment sur l’album « Berlin »), où se côtoient violence, réalisme cru et provocation.

Dans les années 60, il fit la rencontre de John Cale et en 1965, le groupe The Velvet Underground fût créé. Après quelques albums créatifs mais sans grands succès (produits en autre par Andy Warhol), Lou Reed décidera de tout arrêter fin 1971. Néanmoins, on soulignera la recherche sonore de l’artiste avec l’utilisation d’un accordage particulier, appelé « Ostrich »,
dans lequel toutes les cordes sont accordées sur la même note (Ré, La# ou Si). On peut entendre cela sur les morceaux
« Venus in Furs » et « All Tomorrow's Parties ».

Convaincu par son producteur et sa femme, il reprend le chemin des studios, en solo, dès 1972 avec l’album « Lou Reed » qui restera confidentiel. Le succès commercial arrivera enfin avec l’album « Transformer », produit par David Bowie. Cet album contient le titre « Walk On The Wild Side » qui traite de l’homosexualité et retrace la vie de personnages sombrant dans la déchéance et la drogue. Son apogée artistique sera confirmée par les albums « Berlin » et « Coney Island Baby ».

Parmi ses live et de nombreux albums, on retiendra « New York », au son brut et dépouillé et l’hommage à Andy Warhol,
avec « Song for Drella », sorti en 1990.

En 1992, Lou Reed est fait chevalier des Arts et des Lettres par Jack Lang (Ministre de la culture de l’époque). Il fit également quelques apparitions au cinéma et on retrouve le morceau « Perfect Day » sur la bande originale des films « Trainspotting » et « Le premier jour du reste de ta vie ». Artiste complet, Lou Reed pratique aussi la photographie comme en témoigne son recueil de clichés, « Rimes Rhymes », publié en 2012.

Vous l’aurez compris, au nombre d’artistes lui rendant hommage, Lou Reed est, et restera, une légende du rock,
qui nous a quitté à l’âge de 71 ans.


Quelques albums en solo : Lou Reed (1972), Transformer (1972), Berlin (1973), Sally can't dance (1974), Coney Island Baby (1976), New York (1989), Ecstasy (200)
Site internet : http://www.loureed.com/
Autres vidéos disponibles : Perfect day (Jools Holland), Sweet Jane (Jools Holland), Sweet Jane, Venus in Furs,
I'm waiting for my manPerfect Day (BBC promo), Walk on the wild Side (cover)

Pour en savoir plus sur Lou Reed :

Comments:0

Laisser un commentaire